2018-02/03 Road Trip de Varkala à Bangalore

Avec tout ça le temps avance et c’était le moment pour l’arrivée d’un ami pour qui j’ai organisé un road trip. C’est son premier séjour en Inde et j’ai préparé un beau parcours pour découvrir les paysages des ghats occidentaux (chaine montagneuse séparant Tamil Nadu et Kerala), les backwaters (réseaux de lacs et canaux se connectant a la mer), le passé colonial et le présent artistique de Fort Kochi en finissant par les splendeurs des Maharaja à Mysore. Paul s’installera chez moi pendant ce temps pour garder la maison et arroser les tomates et les nouvelles plantes achetées à mon retour du Sri Lanka, agrémentées par celles que le propriétaire a ajouté au même moment.
Notre périples commence avec un cours parcours en train pour rejoindre la gare de Kottayam ou nous attends le chauffeur pour nous emmener a quelques kilomètres sur le bord du lac Vembanad a Kumarakom, nous y restons 2 nuits dans un cadre sublime et un resort qui propose des villas de style traditionnel. Puis nous partons en bateau pour un rejoindre Fort Kochi. Le bateau est peu utilisé car c’est beaucoup plus cher que par la route et les pêcheurs n’aiment pas les bateaux taxi qui peuvent endommager leurs filets. Trouver un bateau n’a pas été facile et cela n’a été confirmer qu’a la dernière minute. Cela en valait la chandelle, le parcours était magnifique. Notre pilote, très respectueux des pêcheurs s’est arrêté pour leur parler a de nombreuses reprises. Des pêcheurs au filet mais aussi des pêcheurs de moules qui raclent le fond et tout du long du parcours sur le bord, des filets chinois. Le trajet a duré un peu moins de deux heures et nous avons été déposés a un des premiers embarcadères de Fort Kochi ou nous avons pris un rickshaw pour rejoindre notre hotel. Deux nuits suffisent pour voir Fort Kochi quand ce n’est pas la biennale alors il faut un jour de plus pour pouvoir tout voir. Les prochains jours se passent sur la route pour rejoindre les montagnes. Nous passons par une palmeraie, puis la forêt. Il y a de l’eau, la riviere coule en contre bas, elle nous emmènera jusqu’à la cascade, une des plus grandes du pays, un espace de baignade en amont nous permettra de nous rafraîchir et de profiter d’un jacuzzi naturel. Nous continuons dans la foret, nous montons en altitude et atteignons les plantations de thé de la region de Valparai. C’est somptueux. Beaucoup moins connu que Munnar, cette route et cette région plus au nord offre des paysages beaucoup plus sauvages que Munnar et nous y sommes quasiment seuls. Ici nous passeront la nuit sur une plantation au milieu des champs de thé, une rivière en contre bas, un paysage merveilleux pour le coucher et le lever de soleil. Le lendemain nous poursuivons au travers des plantations puis nous redescendons par la forêt pour atteindre Coimbatore. Cette étape est indispensable pour pouvoir prendre le petit train à vapeur qui pars a 7h du matin de Mettupalayam. J’avais opté pour une experience d’ashram, car un guru mégalomane a étoiles, la fondation Isha. L’endroit est hallucinant car c’est un peu comme un parc d’attraction. Le guru qui se veut universel propose des lieux tres marques par les dieux hindous revus a sa sauce e avec aussi une déesse de son invention. Aucune photo n’est possible a l’intérieur. Ici mon ami à l’occasion de découvrir les repas d’ashram, a heure fixe, assis au sol, servis dans des seaux et bien sur on y mange avec les doigts. Je crois que cela a été un choc, j’ai du le rassurer et aussi la qualité de la nourriture était excellente et proposait des menus pour occidentaux. L’hébergement était de qualité hôtelière et j’avais prévu d’y passer deux nuits pour avoir une journée pleine, je pensais qu’il y aurait des beaux endroits pour se poser et de belles cérémonies. En fait pas de beaux lieux pour se poser, que des lieux empreints de mégalomanie et des cérémonies qui meme pour un habitué de temples m’ont fait penser à une secte. La bonne note sera pour le massages à 4 mains, qui pour moi était un des meilleurs massages traditionnel que j’ai pu recevoir. Sadguru, le guru de Isha a fait une apparition, arrivant en hélicoptère… il ne faut pas oublier qu’il prêche la simplicité de vie, l’humilité et le renoncement aux choses materielles… en regardant de plus près on retrouve beaucoup d’informations qui tendent a démontrer qu’il ne pratique pas ce qu’il prêche ce qui n’est pas inhabituel chez les business gurus. Je suis content d’y être passé, d’y avoir emmener philipe. Si une autre occasion se présente je n’y passerais qu’une nuit. Nous partons tres tot pour rejoindre Mettupalayam et faire le voyage en train à vapeur pour rejoindre un des sommets des ghats, Ooty. Le parcours est super, le cadre, le train, les haltes pour remplir la citerne d’eau et les passagers tous enchantés par le trajet. A Ooty nous improvisons un dejeuner sur l’herbe dans le jardin de l’hôtel. Pas grand chose a faite a Ooty a part les trecks ou les balades à cheval, pour cela il faut rester plusieurs jours, ce n’est pas notre cas, nous repartons le lendemain pour une nuit dans la jungle. A Ooty les nuits sont fraiches, les chambres aussi, une bouillotte et un feu de cheminée sont nécessaire pour se sentir confortable et passer une douce nuit à plus de 2000m. La prochaine nuit est passée dans la jungle a 10km de la route principale. Le resort est situé sur les deux rives d’une rivière, parmi les arbres, les singes, des ponts suspendus permettent de passer d’une rive a l’autre, le cadre est unique, la prestation hôtelière est impeccable, les villas sont sublimes. Apres cette nuit en forêt il est l’heure de redescendre à travers la foret et rejoindre la plaine et la ville de mysore. Nous y passons deux jours, la ville est petite, charmante, propre, calme. Le palais est somptueux, le marché est plein de couleur, la coline à l’entrée de la ville est le siège du temple de la déesse Durga, elle même protégée a mi chemin par un Nandi géant(taureau, animal accompagnant Shiva). Pour retourner a Varkala nous prenons l’avion de Bangalore pour Trivandrum. Le voyage se termine par quelques jours de plage et étant en période de festival, il a la chance de pouvoir assister à celui du temple de Kalî et de voir un des fameux porté de tour comme lors du festival de Shivaratri. Ce road trip s’est tres bien déroulé et les prestations étaient à la hauteur voir au delà des attentes de mon ami. J’adore organiser, accompagner, guider, partager les coutumes, les paysages et mon expérience de ce pays et dans ce cas précis les beautés de la nature du sud de l’Inde avec quelques aspects cultuels et culturels.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top